Bonsoir,

Autant je savais que la Chine était une dictature fermé à Internet.

Autant là je suis choquée: créer un hymne pour justifier la censure d’Internet.

chinecensureIl est vrai que dans nos pays Occidents, Internet est une chose libre sans contrôle.

Or en Chine tout est sous contrôle. Et pour bien garder le contrôle, il faut maintenir la pression par les médias ou tout autre moyen.

Bref choquant mais pour les chinois vivant sur place, normal.

Ci-dessous la traduction des paroles.

Gardant avec dévouement un oeil sur l’espace tous les jours,
Reprenant notre mission lorsque le soleil se lève à l’est,
Innovant chaque jour, embrassant le clair et le lumineux,
Comme le soleil chaud se déplaçant dans nos coeurs,
Unis par la force de tous les êtres vivants,
Dévoués à faire du village global la scène la plus belle.

Un pouvoir d’Internet : Là où est Internet, tel est le rêve glorieux.
Un pouvoir d’Internet : Du cosmos distant à la maison qui manque.
Un pouvoir d’Internet : Dites au monde que le Rêve Chiniois édifie la Chine.
Un pouvoir d’Internet : Je représente ma nation dans le monde.

Dans ce monde toutes les rivières coulent vers la mer,
Assumant la mesure de la civilisation chinoise,
Cinq mille ans d’histoire condensée pour illuminer l’innovation,
L’intégrité est l’ondulation claire d’une nationalité.
Nous sommes unis entre les cieux et la terre,
Foi et dévotion affluent comme le Fleuve Jaune et le Yangtsé.

Un pouvoir d’Internet : Là où est Internet, tel est le rêve glorieux.
Un pouvoir d’Internet : Du cosmos distant à la maison qui manque.
Un pouvoir d’Internet : Dites au monde que le Rêve Chiniois édifie la Chine.
Un pouvoir d’Internet : Je représente ma nation dans le monde.

Merci à Numerama pour la traduction.

Bonne soirée.

Julie

Articles du même thème

1 commentaire

yannick 16 février 2015 - 20 h 54 min

Le plus triste n’est pas la censure d’un pays pour qui la liberté d’expression est déjà une raison d’être emprisonné, ce qui est déjà un comble quand on sait que ce gouvernement a été créer contre la répression impérial chinoise, alors qu’actuellement le gouvernement chinois fait largement pire que leur prédécesseur, il faut pas oublier aussi les société qui travail en Chine et “dénonce” leurs utisateurs, merci Google et autre consorts.

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :