[DIY] Conserver et utiliser du romarin frais !

par Julie
1 commentaire

J’ai descendu dans mon jardin…pour y cueillir du romarin ! Ok mais on en fais quoi après l’avoir cueilli ???!!! Quelques astuces dans cet article !

Bonsoir,

Je ne possède pas de romarin dans mon jardin (oui dans l’intro, j’ai menti et alors ??!!!). Mais j’en ai souvent dans mon panier de légumes. Et à chaque fois, je me pose une question existentielles: “Purée, j’en fais quoi de ce truc !”

romarin

Ben oui, parce que, mise à part le donner, je ne savais pas trop quoi en faire !
Je ne m’en sers pas spécialement en cuisine et le boire en tisane ne mets pas du tout venu à l’idée !
Du coup, ne voulant pas être bête, je me mets à chercher sur le web !
Et je vous livre ici 2 astuces que j’utilise désormais !

Astuce n°1: Faire sécher mon romarin pour m’en servir plus tard
Pour faire sécher le romarin, j’utilise la technique du four.

romarin-brut

Pour cela, vous avez besoin:
– d’un four évidement 😉
– du papier sulfurisé ou silicone
– un torchon (propre ça serait bien 😉 )
– un pot en verre pour la conservation
– un ciseau (facultatif)

Tout d’abord, lavez votre romarin sous l’eau et retirez toutes les feuilles abîmés ou saletés !
Puis essuyez-le avec le torchon.
Coupez et étalez vos feuilles de romarin, sous forme de branche de 1cm, sur la feuille de papier sulfurisé ou feuille silicone.

romarin-etale

Avant cuisson au four

Avant de mettre au four: allumez le et mettez-le à la température la plus basse (moi c’est 30°C) et placez une grille en position haute. N’oubliez pas de mettre votre four en mode traditionnel (la chaleur tournante sert à rien !).
Enfournez votre romarin et patientez au moins 2h !
En sortant du four, votre romarin doit être cassant.

romarin-cuit

Romarin après cuisson

Après l’avoir sorti du four, pressez dans votre main le romarin (oui ça fait un peu barbare mais vous allez comprendre). Cette technique permet de retirer les branchages et branches des feuilles de romarin. En l’écrasant dans votre main, ce sera beaucoup plus facile à repérer.

romarin-tri
Je vous invite à retirer les branches car en cuisine ou en tisane, c’est pas forcément bon de se retrouver avec des branches de romarin.
Mais après, chacun fait comme il veut 😉

 

Une fois cette étape facultative effectuée, vous pouvez mettre en pot votre romarin !

romarin-pot
Et voilà, vous avez du romarin sec à porté de main !

 

Astuce n°2: Utiliser le romarin frais en tisane
Voici ma recette pour boire le romarin sous forme de tisane. Je vous invite à utiliser une boule à thé ou un infuseur (cela vous évitera de filtrer les feuilles).
1. Dans votre tasse, versez de l’eau bouillante.
2. Dans votre infuseur, coupez quelques feuilles de romarin que vous aurez préalablement lavé.
3. Laissez infuser 5mn.
4. Vous pouvez ajouter sucre, miel…
Et voilà, c’est prêt !

On prête au romarin quelques vertus: calme les ballonnements, les douleurs au ventre dues à la fermentation des intestins et les spasmes d’origine digestive. La tisane au romarin calme toux et rhume.
Mais, je ne suis pas médecin donc n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien si vous avez une santé fragile (hypertension…).

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à le partager si celui-ci vous a semblé utile !
N’hésitez pas non plus à laisser un commentaire sur l’utilisation que vous faites du romarin ! Cela pourra aider les autres !

Bonne soirée à vous !

Julie

Articles du même thème

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.