Mon jardin potager en permaculture: les travaux de Septembre

par Julie
0 commentaire

Le mois de Septembre, c’est le mois de la rentrée, de la reprise des activités sportives (ou pas) et du retour des vacances (ou départ pour les chanceux !). Mais Septembre, c’est aussi synonyme de préparation du potager d’hiver ! Alors c’est parti pour l’action !

L’été a été très productif pour ma part !
Les aubergines sont belles et les tomates cerise ont continué de rougir malgré que nous soyons en région parisienne (qui n’est pas la région la plus ensoleillée de France !)
J’ai donc commencé mon potager d’hiver un peu tardivement, histoire de profiter des derniers rayons de soleil.
La mise en place des plantations d’hiver, c’est donc fait mi-septembre: erreur ou pas, nous verrons bien !

carre_potager_reserve

Mon plan d’action pour le potager d’hiver

Déjà il faut savoir que j’ai deux enfants qui sont extrêmement motivé pour le jardin. C’est très ludique de faire ça avec eux: les enfants adorent voir l’évolution des plantations et participer à l’élaboration du potager.
Pour les plantations d’hiver, j’ai donc prévu:
• des radis
• des carottes
• des épinards
• de la salade d’hiver
J’ai pris des graines avec des variétés tardives et qui résistent au gel et au grand froid (récurrent en IDF).

Côté emplacement, je laisse tranquille le grand jardin.
Je vais y semer de la moutarde qui est un excellent engrais naturelle dans l’agriculture biologique.
Et puis, avec le froid et le peu de lumière, le jardin sera peu rentable car peu exposé à la lumière.
Enfin, avouons-le avec le changement d’heure (la dernière ouf !), les jours vont raccourcir encore plus ! Et le soir, je ne vais pas avoir de motivation à aller au jardin.
Donc autant ne rien y faire !
Pour lui, c’est moutarde et repos complet ! On se revoit au printemps !
Ah si quand même ! Je vais y faire un peu de travaux d’aménagement: mettre des bordures et on va l’agrandir (mon mari a été fan du jardin cette année, il m’a dit ok pour l’agrandir ! YES !).

Le gros du boulot se passera donc dans les carrés potagers proches de la maison.
Pour les deux carrés potagers côté cuisine: nous allons planter les carottes.
Pour le carré potager côté dépendance: nous allons planter les salades.
Pour les carrés potagers côté cuisine extérieur: ce sont les épinards.
Pour les radis, je me suis servi d’un grand pot de fleur rectangulaire qui me restait.

carre_potager_lavoir

Le secret c’est la planification et l’organisation

J’ai eu un grand coup de main des enfants, nous avons bouclé tout le travail en 4h !
En gros, le planning était le suivant:
• Cueillir les derniers légumes
• Arracher les derniers légumes
• Désherber les carrés potagers (pas grand-chose à faire)
• Ajouter un peu de terreau
• Planter et protéger
Autant dire que pour les 3 premiers points furent les plus longs.
Mais avec une répartition des tâches, nous avons tout géré comme des chefs !
Mon fils cueillait, moi j’arrachais et ma fille désherbait.
L’ajout de terreau fut assez rapide aussi.
Le plus long fut de semer les graines et de protéger les semis.

En effet, pour la dernière étape, il faut respecter l’espacement entre les rangés de graines. Donc avoir un mètre est plus qu’indispensable !
Après, il a fallu protéger. Mais protéger: pas des oiseaux ! Non! DU CHAT !!
Et oui, mon chat a la fâcheuse habitude de faire ses besoins dans mes carrés.
Pas étonnant la terre est meuble et fraîche !
Du coup, pour protéger mes semis, j’ai mis un filet de protection contre les oiseaux.
Pour le moment, ça dissuade bien mon chat. Donc à voir sur la durée.

carre_potager_cuisine

Et après…

Maintenant, on attend, on observe, on ajuste…
Un bon jeu qui mêle patience et excitation !
Dans un prochain article, je vous partagerai ce qui a poussé ou non !

Articles du même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :